Comment ouvrir votre entreprise de nettoyage : guide complet

Comment ouvrir votre entreprise de nettoyage : guide complet

Le secteur de l’hygiène et de la propreté en plein essor

Le marché de l’hygiène et de la propreté est en pleine expansion, avec un chiffre d’affaires dépassant les 16 milliards d’euros selon l’INSEE. Que ce soit pour le nettoyage après sinistre, l’entretien des locaux d’entreprise, la vitrerie ou le lavage haute pression, la diversité des services offre de nombreuses opportunités aux entrepreneurs.

Il est donc très intéressant de se lancer dans la création d’une entreprise dans ce secteur dynamique. Toutefois, il est important de bien s’informer sur la procédure à suivre pour créer votre entreprise de nettoyage. Dans cet article, nous vous guiderons étape par étape pour concrétiser votre projet.

Quelles sont les missions d’une entreprise de nettoyage ?

Avant de vous lancer dans la création d’une entreprise de nettoyage, il est essentiel de comprendre en quoi consiste ce domaine d’activité.

Définition

Les entreprises de nettoyage proposent de nombreux services, aussi bien pour les particuliers que pour les professionnels. Parmi les missions classiques d’un agent d’entretien dans le cadre d’une entreprise de nettoyage, on retrouve notamment :

  • Nettoyage des sols ;
  • Nettoyage et désinfection des sanitaires ;
  • Lavage des vitres ;
  • Époussetage du mobilier ;
  • Vidage des corbeilles à papier et des poubelles ;
  • Approvisionnement en consommables (essuie-mains, papier toilette, verres en papier, savon pour les mains, etc.) ;
  • Rangement d’objets chez les particuliers ;
  • Aération et dépollution des locaux ;
  • Nettoyage des espaces extérieurs privatifs ;
  • Utilisation d’un nettoyeur haute pression ou d’autres équipements de nettoyage automatiques.

La spécialisation de l’entreprise de nettoyage

En plus de ces missions classiques, les entreprises de nettoyage se diversifient de plus en plus. Ainsi, on trouve désormais des entreprises spécialisées dans certains types de nettoyage. Elles offrent des services variés tels que :

  • Nettoyage industriel ;
  • Nettoyage de vitres ;
  • Nettoyage de chantiers ;
  • Nettoyage à domicile ;
  • Nettoyage de graffitis.

Qui peut créer une entreprise de nettoyage ? Quels diplômes ou formations sont nécessaires ?

Le secteur de la propreté et de l’hygiène n’est pas réglementé, ce qui signifie que toute personne peut se lancer en ouvrant une entreprise de nettoyage, sans nécessité de diplôme particulier.

Cependant, il peut être bénéfique pour un professionnel de la propreté d’acquérir une base de connaissances solide en suivant des formations telles que :

  • CAP Maintenance et Hygiène des Locaux ;
  • BEP Métiers de l’Hygiène ;
  • Bac Professionnel Hygiène et Environnement ;
  • Bac Professionnel Hygiène, Propreté et Stérilisation ;
  • Bac Professionnel Gestion des Pollutions et Protection de l’Environnement ;
  • BTS Métiers des Services à l’Environnement (MSE).

Même sans formation spécifique dans le domaine du nettoyage, certaines compétences et qualités seront utiles à l’entrepreneur :

  • Bonne connaissance des différentes méthodes de nettoyage, produits et équipements utilisés ;
  • Compréhension des besoins et attentes de la clientèle ;
  • Compétences en gestion d’entreprise (juridique, comptabilité, fiscalité) et en relation client pour gérer efficacement l’entreprise.

Quelle réglementation s’applique aux entreprises de nettoyage ?

Le secteur du nettoyage et de la propreté n’est pas réglementé, ce qui signifie qu’il n’y a pas de règles particulières concernant cette activité. Toutefois, certaines normes, telles que la norme ISO 9000, permettent aux entreprises de prouver leur sérieux en se distinguant de la concurrence. Ces certifications peuvent être nécessaires pour accéder à certains marchés considérés comme “sensibles” tels que les hôpitaux, le secteur de la restauration et de l’agroalimentaire, ou encore l’industrie de haute technologie.

En cas de doute ou de questionnement concernant la réglementation applicable, il est conseillé de contacter l’Office de Qualification Professionnelle des Entreprises de Propreté et des Services Associés (OQPEP).

Comment ouvrir une entreprise de nettoyage en France ? La procédure à suivre

Avant de vous lancer dans votre activité de nettoyage, certaines démarches administratives doivent être réalisées. Voici les étapes à suivre :

Étape 1 : Mettre au point votre projet

Il est essentiel de bien réfléchir à votre projet entrepreneurial avant de vous lancer. Quel type de services de nettoyage souhaitez-vous proposer à vos clients ? Comment allez-vous vous démarquer de la concurrence ? Existe-t-il une réelle demande pour votre activité sur le marché ?

Pour répondre à ces questions, réalisez une étude de marché afin de recueillir et analyser des données sur les tendances du marché, les besoins des clients, les offres de services concurrentes, les prix pratiqués, et la localisation de vos clients.

Grâce à ces informations, vous pourrez définir les prestations à proposer, élaborer une stratégie de marketing et de développement des affaires, cibler les segments de marché les plus prometteurs et évaluer la viabilité de nouvelles offres de services.

Étape 2 : Élaborez votre business plan

Un business plan est un document essentiel pour convaincre les investisseurs, les banques ou les partenaires commerciaux d’investir dans votre projet. Il décrit les objectifs de votre entreprise, les stratégies pour les atteindre, les ressources nécessaires et les étapes à suivre pour mettre en œuvre votre plan.

Votre business plan devrait contenir les informations suivantes :

  • Présentation de vous et de votre équipe ;
  • Description de votre projet ;
  • Stratégie commerciale et marketing ;
  • Emplacement envisagé ;
  • Dossier financier : compte de résultat prévisionnel, plan de financement initial, chiffre d’affaires prévisionnel.

Un business plan peut également être utilisé comme un outil de gestion pour suivre votre progression et prendre des décisions stratégiques.

Étape 3 : Le choix du statut juridique

Il est maintenant temps de choisir le statut juridique sous lequel vous allez exercer votre activité. Vous pouvez décider de créer une société de nettoyage, d’exercer en tant qu’entrepreneur individuel ou de vous lancer en tant que micro-entrepreneur (anciennement auto-entrepreneur).

  • Monter une société : cela vous permet d’avoir une personnalité morale distincte de la vôtre, ce qui peut être avantageux en termes de responsabilité et d’associés potentiels. Les options les plus courantes sont la SARL et la SAS.

  • Entreprise individuelle : c’est une option intéressante si vous souhaitez exercer seul et bénéficier d’une grande autonomie dans la gestion de votre entreprise. Depuis la réforme de février 2022, il existe un statut unique d’entrepreneur individuel qui protège votre patrimoine personnel.

  • Micro-entrepreneur : ce statut vous permet de bénéficier d’avantages fiscaux et de démarches de création simplifiées. Cependant, vous êtes responsable des dettes de votre entreprise sur votre patrimoine personnel.

Étape 4 : Réaliser les formalités de création de votre entreprise

Les formalités de création varient en fonction du statut juridique choisi.

  • Pour créer une micro-entreprise, vous devez effectuer une déclaration de début d’activité en ligne via le Guichet Unique. Vous devrez joindre certaines pièces justificatives selon votre situation.

  • En tant qu’entrepreneur individuel, vous pouvez vous rendre sur le site procedures.inpi.fr pour renseigner vos informations et déposer les pièces justificatives.

  • Pour la création d’une société, les formalités sont plus complexes. Vous devrez constituer le capital social de votre société, rédiger les statuts, publier un avis de constitution dans un journal d’annonces légales, et constituer un dossier de demande d’immatriculation.

Il est conseillé de demander l’aide d’un professionnel tel qu’un avocat ou un expert-comptable pour vous accompagner dans ces démarches si nécessaire.

Quel budget prévoir pour ouvrir votre entreprise de nettoyage ?

Le coût pour ouvrir une entreprise de nettoyage dépendra de plusieurs facteurs tels que la taille de l’entreprise, les équipements nécessaires, les coûts de location, les salaires et les dépenses administratives.

En général, prévoyez un budget de démarrage compris entre 3000 et 10 000 euros. N’oubliez pas de tenir compte des coûts “cachés” tels que les permis et licences, l’assurance et les dépenses publicitaires.

  • Matériel : l’investissement principal pour démarrer votre activité. Prévoyez un budget pour l’achat de chariots de ménage, d’un aspirateur, d’une auto-laveuse, d’une monobrosse, etc.

  • Personnel : frais de recrutement et de formation des salariés éventuels, uniformes et équipements de protection.

  • Locaux : les frais de location d’un local ou d’aménagement de vos propres locaux si nécessaire.

N’hésitez pas à établir un budget réaliste en prenant en compte tous ces aspects afin de bien préparer le lancement de votre entreprise de nettoyage.

En suivant ces étapes et en prévoyant un budget adéquat, vous pourrez créer votre entreprise de nettoyage en toute sérénité. Bonne chance dans votre projet !