Les secrets du stationnement en France

Les secrets du stationnement en France

Le stationnement en France est soumis à de nombreuses règles et réglementations. Que ce soit les horodateurs, les disques de stationnement, les déposes minute ou le forfait post-stationnement, il est essentiel de comprendre ces aménagements pour éviter les PV. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le stationnement en France.

Les règles et les aménagements liés au stationnement

Le montant des droits de stationnement dépend généralement de la durée de stationnement et de la zone où vous vous trouvez. Vous devrez payer en utilisant un horodateur. De plus, certains parkings nécessitent l’utilisation d’un disque de stationnement. Dans certaines zones spécifiques telles que les écoles, les gares ou les aéroports, vous trouverez des emplacements réservés aux arrêts courts, appelés “dépose minute”. Depuis le 1er janvier 2018, les PV ont été remplacés par le forfait post-stationnement.

Les horodateurs

Les emplacements de stationnement payant sont équipés d’horodateurs. Ils déterminent le montant du ticket en fonction de la durée d’occupation de la place. Certains modèles d’horodateurs demandent également d’entrer votre plaque d’immatriculation. Les agents de surveillance vérifient ensuite l’heure de fin indiquée sur leur terminal après avoir scanné votre plaque. Vous pouvez également acheter un ticket dématérialisé via votre smartphone.

Le disque de stationnement

Bien qu’il soit voué à disparaître, le disque de stationnement est encore utilisé pour contrôler la durée de stationnement dans les zones bleues. Des panneaux de signalisation indiquent l’entrée et la sortie des zones de stationnement gratuit contrôlées par disque. Certains stations-service distribuent gratuitement des disques de stationnement cartonnés qui peuvent être facilement laissés dans la boîte à gants de votre voiture.

Les “dépose minute”

Certaines zones urbaines réservent des places aux arrêts courts pour éviter les stationnements en double file ou les arrêts dangereux en pleine circulation. Ces places sont généralement situées à proximité des gares et des arrêts de bus. Vous ne pouvez pas y stationner, mais vous pouvez y déposer rapidement vos passagers en toute sécurité, ainsi que sortir vos bagages du coffre, sans gêner la circulation des autres usagers.

Le forfait post-stationnement

Le forfait post-stationnement, instauré en 2018, remplace les amendes pour les infractions de stationnement. Il permet de sanctionner les infractions liées au stationnement plutôt que de dresser des procès-verbaux.

Le stationnement à Paris

Paris a ses propres spécificités en matière de stationnement. Différents types de places de stationnement sont disponibles, avec des durées maximum autorisées. De plus en plus de municipalités implantent des zones de stationnement temporaire près des rues commerçantes pour offrir une solution aux usagers qui souhaitent stationner leur véhicule pour une durée limitée. Ces places sont indiquées par une signalisation spécifique, notamment un pylône intégrant un compteur de durée de stationnement. Si vous dépassez la durée autorisée, vous vous exposez aux mêmes sanctions que celles prévues pour le non-paiement d’un ticket de stationnement.

Maintenant que vous connaissez les règles du stationnement, vous pouvez profiter au mieux de vos déplacements en voiture.